CombineZP un logiciel efficace et gratuit pour le Focus Stacking – Un outil intéressant pour la microscopie optique

10 Avril    2015

CombineZP un logiciel efficace et gratuit pour le Focus Stacking 

Un outil intéressant pour la microscopie optique.

Cet article se propose de montrer que CombineZP, logiciel gratuit, est très utile pour ceux qui utilisent la microscopie optique et pas seulement pour la macrophotographie qui est présentée en exemple. 

Pour la microscopie optique CombineZP permet d'obtenir des images nettes et bien définies sur l'ensemble du champ même lorsque la surface observée présente des reliefs et que l'objectif utilisé, souvent de fort grossissement, limite très fortement la profondeur de champ.


​CombineZP est un logiciel gratuit d'Alan Hadley. Il permet de réaliser ce qu'on appelle le focus stacking, c'est à dire d'augmenter sur une photo la profondeur de champ sur une partie ou la totalité après avoir pris plusieurs photos avec des mises au point à différentes profondeurs. Le logiciel de focus stacking va retenir les parties nettes (au point) de chaque photo et en faire un assemblage qui va produire une photo unique avec une profondeur de champ augmentée.  

​Le logiciel CombineZP peut être téléchargé ici. Et voici un tutoriel simple pour son utilisation.


​Un test intéressant de trois logiciels de focus stacking peut être trouvé ici, qui conclut à la très bonne qualité de CombineZP malgré sa gratuité. D'après l'auteur : "CombineZP est quant à lui une très bonne surprise, il se tire très bien des difficultés de ces images exigeantes ! Ce n’est pas la perfection, mais c’est un outil gratuit et déjà vraiment à la hauteur pour réaliser sans frais de très bonnes images ! "

​Je vais montrer ici un exemple très simple de ce qu'il est possible de réaliser en microscopie optique (ici dans le cadre de la recherche scientifique). J'ai observé en microscopie optique une membrane possédant une topographie particulière, mais cette membrane s’était déformée et donc la mise au point ne pouvait se faire que sur une partie de l'échantillon. Par contre je pouvais en faisant varier la distance objectif - échantillon faire varier la zone de mise au point. J'aurais pu essayer de l'aplanir, mais je souhaitais éviter toute contrainte et tout contact sur elle.

J'ai donc pris 4 photos (j'aurais pu en prendre plus pour un meilleur résultat) avec des mises au point progressivement différentes, et je les ai assemblées à l'aide de CombineZP.

Voici tout d'abord les 4 photos prises :

Et voici la première, agrandie, qui présente une zone au point dans une moitié supérieure gauche et qui est floue dans la moitié supérieure droite :

Voici maintenant l'assemblage réalisé par CombineZP qui présente une netteté acceptable sur sa plus grande partie. À noter le léger flou dans la partie haute à gauche mais ceci est dû au fait que ma première photo (voir ci-dessus) n'a pas été mise au point suffisamment bien dans cet angle :

​On peut constater que le résultat est tout à fait satisfaisant.

Cet exemple était particulièrement simple (pas de détails d'une grande finesse) mais il faut savoir que CombineZP propose plusieurs algorithmes qui vont donner des solutions un peu différentes (et donc plus ou moins satisfaisantes) pour des photos plus complexes présentant notamment des détails d'une grande finesse (voir le test ici).

Conclusion : CombineZP est un outil très utile en microscopie optique et en macrophotographie.

Et maintenant, à vous de jouer !


About the Author

Chercheur au CNRS, je suis passionné de photographie. J'apprécie les aspects techniques dont les avancées sont spectaculaires, mais je préfère me concentrer sur les aspects artistiques et esthétiques.

Leave a Reply 0 comments