Evolution des zooms des bridges

26 Juillet   2015

Evolution des zooms des bridges

Cet article se propose de faire le point sur l'évolution de la puissance des zooms des appareils photo de type bridge, de leurs performances, de leurs atouts et de leurs limites ...


​Cet article se propose de faire le point sur l'évolution de la puissance des zooms des appareils photo de type bridge, de leurs performances, de leurs atouts et de leurs limites ...

​Je me suis décidé à écrire ce petit article car je n'avais pas trouvé ces éléments sur le net, et j'ai dû rassembler ces éléments à partir de plusieurs articles.

​Un appareil de type bridge est un appareil dont l'objectif qui est un zoom  disposant d'une amplitude importante n'est pas interchangeable. Il est généralement associé à un petit capteur (1/ 2.3") mais récemment Sony a introduit un bridge basé sur un capteur 1"  (environ 4 fois plus grand), le RX10. Il a été suivi par le FZ1000 de Panasonic et récemment par le G3X de Canon.

​Ces dernières années, les appareils bridge classiques (petit capteur) ont vu une augmentation spectaculaire de la puissance de leur zoom. Ceci est bien illustré sur le graphique suivant :

Facteur de zoom

​Comme on le voit, le facteur de zoom est passé de 12 à 83 en l'espace de 11 ans .

On constate une augmentation de plus en plus rapide de ce facteur. On pourrait être tenté de prolonger cette courbe vers des facteurs encore plus importants. Mais il est probable qu'on a atteint une limite​. En effet même si le dernier P900 de Nikon (facteur de zoom x 83, focale de 2000 mm) donne de bons résultats d'après les premiers essais, l'utilisation pratique de la partie extrême du zoom  devient de plus en plus réduite : viser un objet très éloigné risque souvent  d'être limité par des problèmes de turbulence.  

De leur côté, les nouveaux bridges à capteur 1" ont vu leur facteur de zoom passer en 2 ans de 8,3 à 25 : ​

Facteur de zoom

​C'est Sony qui a innové en introduisant ce nouveau type de bridge le RX10 avec un facteur de zoom  x8,3 en 2013 (24 - 200 mm), suivi 1 an plus tard parPanasonic qui a introduit le FZ1000 avec un facteur de zoom de 16  (25 - 400 mm). Et en 2015 Canon vient d'introduire le G3X doté d'un facteur de zoom de 25 (24 - 600 mm). 

​Ces nouveaux bridges dotés d'un capteur 1" quatre fois plus grands que les capteurs équipant les bridges classiques ont une qualité d'image supérieure, tout particulièrement à haute sensibilité ce qui leur ouvre une polyvalence bien plus grande dans les environnements sombres, en intérieur... Il s sont également dotés d'objectifs plus lumineux  qui associés à la  plus grande taille des capteurs leur permet de jouer sur la profondeur de champ et d'obtenir d'agréables flous d'arrière plan beaucoup plus facilement.

Il n'en reste pas moins que les bridges classiques dans des bonnes conditions de lumière permettent d'obtenir des photos​  de bonne qualité n'en déplaise aux puristes avec une polyvalence sans égal.

Les performances de leurs zooms, impressionnantes, leur ouvrent des champs d'application tels que la chasse photographique et l'astronomie.​

En ce qui concerne l'astronomie voici ce qui peut être obtenu avec un Nikon P600 :​

Nikon P600 - 1440 mm

Cette photo de la lune est une photo obtenue sur une seule prise de vue. Comme on la vu dans un autre article il est possible de moyenner un grand nombre de photos pour diminuer le bruit et affiner les détails de ces photos grâce au logiciel Autostakkert.

En ce qui concerne la chasse photographique, il est tout à fait possible d'atteindre des cibles à des distances impressionnantes ou de photographier des insectes mais il est préférable que ces cibles soient immobiles car la faible luminosité des objectifs de ces bridges limitent vite leurs possibilités !​

Conclusion 

Ne vous laissez pas impressionner par des critiques à l'emporte pièce. Les bridges sont des appareils polyvalents, capables de fournir une bonne qualité d'image en bonnes conditions de lumière. L'impressionnante étendue de leur zoom les dote d'une grande polyvalence ... et ils sont faciles à utiliser même aux plus grandes focales si vous avez la main sûre ... ou si vous utilisez un trépied​ !

​Et maintenant à vous de jouer !


About the Author

Chercheur au CNRS, je suis passionné de photographie. J'apprécie les aspects techniques dont les avancées sont spectaculaires, mais je préfère me concentrer sur les aspects artistiques et esthétiques.

Leave a Reply 0 comments