Tag Archives for " exposition "

Photo de la lune du 20 Janvier 2016

22 Janvier 

2016

Photo de la lune du 20 Janvier 2016

Autostakkert

Registax

Un exemple de ce que peut réaliser un simple bridge , le Nikon P600, par temps clair ... moyennant l'aide de deux logiciels très performants : Autostakkert et Registax !


​Cet article se propose de présenter  ce que peut réaliser un simple bridge , le Nikon P600, en photo lunaire, par temps clair,  moyennant l'aide précieuse de deux logiciels très performants : Autostakkert et Registax !

​La  photo brute

Voici une photo brute de la lune (proche de la pleine lune - 20 Janvier 2016) prise avec un Nikon P600 (focale 1440 mm, 100 ISO,  f/6.5, comp. expo -2, rafale lente) :​

​Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessus pour accéder à la photo en haute résolution

Et un agrandissement d'une zone de  cette photo  :​

​La photo apparaît bruitée et contient peu de détails.

​Utilisation de Autostakkert pour réduire le bruit

J'ai ensuite ​utilisé le logiciel Autostakkert pour diminuer le bruit présent sur les photos  brutes en moyennant 73 photos, ce qui a pour effet de diminuer fortement le bruit :

​Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessus pour accéder à la photo en haute résolution

Et un agrandissement de la même  zone que précédemment  :​

Le logiciel Autostakkert en moyennant 73 photos a réduit le bruit de manière importante mais l'image apparaît très peu contrastée,  "molle", et semble manquer de détails.

​Utilisation de Registax  pour faire ressortir les détails

​C'est là que Registax entre en lice, avec un traitement par ondelettes qui va faire ressortir les détails présents de manière latente dans la photo moyennée par Autostakkert :

​Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessus pour accéder à la photo en haute résolution

Et un agrandissement de la même  zone que précédemment  :​

​Comme on peut le constater, le résultat obtenu avec Registax est spectaculaire : le traitement par ondelettes a fait ressortir énormément de  détails qui étaient présents à l'état latent dans la photo moyennée par Autostakkert. 

​Et maintenant, à vous de jouer !


2 Peut-on photographier Saturne avec un bridge tel que le Nikon P600 ?

31 Août 2015

Peut-on photographier Saturne avec un bridge tel que le Nikon P600 ? ...

Peut-on photographier Saturne avec un appareil phto de type bridge tel que le Nikon P600 ?  

Cet article montre qu'un appareil photo de type bridge classique, tel que le Nikon P600, doté d'un petit capteur (1/2.3"), permet d'obtenir des photos de Saturne. Des traitements successifs par Autostakkert puis  Registax n'ont pas permis d'améliorer les photos originales. 


​Après des essais de photos de la lune qui ont donné d'assez bon résultats (voir cet article), j'ai voulu m'attaquer à une cible autrement plus complexe : l'une des planètes du système solaire. En l'absence de Jupiter, absente de nos ciels pour quelque temps encore, et qui aurait été une étape dans la complexité, j'ai dû me rabattre sur Saturne.

Jupiter, en effet aurait  en effet été une "proie" plus facile du fait de sa taille :

mais également du fait de sa luminosité (les magnitudes exprimées ci-dessous sont d'autant plus faibles que le corps céleste est lumineux) :

Pour cet essai, les conditions de prise de vue sont les suivantes : Bridge Nikon P600 , mode  priorité à l'ouverture, zoom maxi (1440 mm), rafale lente (en fait, 2 rafales successives qui m'ont permis d'enchaîner sans lever mon doigt du déclencheur 200 puis 130 photos  !) , utilisation d'un trépied léger, sensibilité 200 ISO, vitesse 1/30 s, ouverture 1/6,5. 

Voici d'après Stellarium (excellent logiciel gratuit) l'aspect qu'avait Saturne au moment où j'ai pris ces photos : 

Et voici le résultat :

Ce résultat illustre bien la difficulté de la tâche : objet très petit et  relativement peu lumineux (en termes de prise de vue). Je rappelle que la focale utilisée est de 1440 mm !

​En zoomant cette photo (100%), en modifiant la luminosité et le contraste, voici malgré tout le résultat : 

On reconnaît clairement Saturne, et c'est une réelle satisfaction! J'ai présenté ici l'une des meilleures photos obtenues (oui, oui, j'ai visionné les 330 photos pour en extraire les toutes meilleures...)​

J'ai ensuite effectué un "moyennage" des 60 meilleures photos au moyen du très bon logiciel Autostakkert (version la plus récente) d'utilisation relativement simple​, et  la photo résultant du traitement sous Autostakkert a été traitée dans le logiciel Registax (version 6, la plus récente) en utilisant un traitement par ondelettes. Voici ci-dessous, en parallèle l'une des photos originales, et le résultat de ces traitements (échelle 200%) :

Le résultat peut paraître décevant car la photo résultant des traitements apparaît plutôt "molle" et la couleur a disparu (?), semblant contenir peu de détails. Le seul bénéfice est que le  bruit a été notablement diminué ; la photo apparaît plus "propre".

​Pour terminer sur une note d'optimisme ... et d'humour, voici ce que pourrait sans doute donner le nouveau Nikon P900 doté d'une focale maxi de 2000 mm (simulation basée seulement en extrapolant à partir de la différence des deux focales maxi !) :

​Et maintenant, à vous de jouer !

Vous pouvez soutenir ce site dédié à la photographie en achetant ce type de produit sur Amazon !

Comment traiter une série de photos de la lune ?

25 Août 2015

Comment traiter une série de photos de la lune ?

Autostakkert

Registax

Cet article se propose de présenter  les logiciels permettant de traiter des photos de la lune pour optimiser le résultat en terme de qualité de l'information et de réduction du bruit. 


​Cet article se propose de présenter les logiciels permettant de traiter des photos de la lune pour optimiser le résultat en terme de qualité de l'information (récupération de détails) et de réduction du bruit  (luminance et chrominance).

​La  photo brute

Voici par exemple une photo de la lune (proche de la pleine lune) prise avec un Nikon P600 (focale 1440 mm, 100 ISO,  f/6.5, comp. expo -2, rafale lente) :​

Et un agrandissement d'une zone de  cette même photo  :​

Mode manuel - 1440 mm

​Un essai du zoom numérique ...

Et un essai du zoom numérique avec un agrandissement de la même zone  :​

Mode automatique - 1440 mm + zoom numérique

Cet essai du zoom numérique fait apparaître une photo lissée à l’extrême  qui paraît plus propre mais en fait fait disparaître des détails, ou des nuances. Donc, à éviter ... Nous pouvions nous en douter, car le zoom numérique de l'appareil ne fait qu'extrapoler des informations sans qu'il n'y ait de  données supplémentaires par rapport au zoom optique !

​Utilisation de Autostakkert pour réduire le bruit

Nous avons ensuite ​utilisé le logiciel Autostakkert pour diminuer le bruit présent sur les images brutes en les moyennant ce qui a pour effet de diminuer fortement le bruit :

Mode manuel - 1440 mm - Moyennage de 30 photos par Autostakkert

Le logiciel Autostakkert en moyennant 30 photos a effectivement réduit le bruit de manière importante mais l'image apparaît très peu contrastée,  et semble manquer de détails.

​Utilisation de Registax pour faire ressortir les détails

​C'est là que Registax entre en lice, avec un traitement par ondelettes qui va faire ressortir les détails présents dans la photo moyennée par Autostakkert :

Mode manuel - 1440 mm - Moyennage de 30 photos par Autostakkert + traitement ondelettes sous Registax

​Comme on peut le constater, le résultat obtenu avec Registax est spectaculaire : le traitement par ondelettes a fait ressortir énormément de  détails qui étaient présents à l'état latent dans la photo moyennée par Autostakkert. 

Voici une petite vidéo montrant l'efficacité spectaculaire du traitement par ondelettes effectué par Registax : ​

​Et voici le résultat obtenu avec le même traitement mais en utilisant 100 photos préalablement moyennées par Autostakkert :

Mode manuel - 1440 mm - Moyennage de 100 photos par Autostakkert + traitement ondelettes sous Registax

​Comme on peut le constater, le passage de 30 à 100 photos pour réaliser le moyennage permet de réduire le bruit de manière significative tout en préservant les détails.

​Le résultat final

​Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessus pour accéder à la photo en haute résolution

​Et maintenant, à vous de jouer !


Lune descendante – Traitement par Autostakkert puis Registax 6

8 Août 2015

Lune descendante - Traitement d'un lot de photos par les logiciels Autostakkert puis Registax

Cet article montre un exemple de traitement de photos de la lune en phase descendante par deux logiciels : Autostakkert qui permet de moyenner les photos et donc de diminuer le bruit, puis Registax qui par un traitement par ondelettes permet d'accentuer les détails. 


​Cette nuit vers 5h50, j'ai  pris des photos de la lune en phase descendante. Les conditions de prise de vue sont les suivantes : Bridge Nikon P600 , mode  priorité à l'ouverture, zoom maxi (1440 mm), rafale lente (qui m'a permis d'enchaîner sans lever mon doigt du déclencheur 184 photos !) , utilisation d'un trépied léger, sensibilité 100 ISO, vitesse 1/200 s, ouverture 1/6,5. 

Voici ci-dessous l'une de ces photos sans aucun traitement (vous pouvez cliquer sur l'image pour voir une version à plus haute résolution) :​

Voici un agrandissement d'une zone de cette photo :​

J'ai ensuite effectué un "moyennage" des 184 photos au moyen du logiciel Autostakkert (version la plus récente) d'utilisation relativement simple​, ce qui pour la même zone donne le résultat suivant :

Le résultat peut paraître décevant car la photo apparaît plutôt "molle", semblant contenir peu de détails. Par contre le bruit a été très fortement diminué.

​La phase suivante consiste à reprendre la photo résultant du traitement sous Autostakkert dans le logiciel Registax (version 6, la plus récente) en utilisant un traitement par ondelettes (pour ceux intéressés voir un article de référence  en anglais sur la question), et voici le résultat :

​Et là, le résultat est assez spectaculaire. Registax arrive à faire ressortir un tas de détails sans que le bruit ne réapparaisse.

Voici une petite vidéo qui présente une animation des trois étapes, de l'image brute à l'image traitée par Autostakkert, puis finalement l'image traitée par Registax :​

​Et voici  la photo finale résultant du traitement complet  (vous pouvez cliquer sur l'image pour voir une version à plus haute résolution) :

​Et maintenant, à vous de jouer !


Un éclairage simple et bon marché pour la photo macro !

5 Juin   2015

Un éclairage LED simple et bon marché pour la photo Macro !

Quand on réalise une photo macro, lorsqu'on se rapproche très près de l'objet à photographier, le problème de l'éclairement peut se poser quand l'appareil en arrive à faire de l'ombre à l'objet ! Voici un moyen simple pour résoudre ce problème ...


Quand on réalise une photo macro, lorsqu'on se rapproche très près de l'objet à photographier, le problème de l'éclairement peut se poser quand l'appareil en arrive à faire de l'ombre à l'objet ! Voici un moyen simple pour résoudre ce problème .

Il s'agit d'un éclairage émettant une lumière (avec ou sans diffuseur)​ constitué d'une matrice de 160 LEDs alimentées par des piles standards placée dans un boitier monté sur une petite rotule. J'ai placé cet éclairage sur une poignée fixée sur l'appareil photo (ici une poignée Hama distribuée par Digit Photo - environ 20€). Au passage, il est intéressant de signaler que ce dispositif peut être utilisé également pour filmer avec un appareil photo ; cela donne une très bonne stabilité, et le système peut être utilisé pour filmer des sujets dans l'ombre, mais pas trop éloignés.

Cette lampe peut être dirigée vers l'objet à photographier grâce à la rotule et en être approchée grâce à la rotation de la poignée :

Et voici le résultat :​

sans éclairage spécifique

avec éclairage panneau de LEDs

Sans éclairage particulier, l'appareil vient faire de l'ombre sur le vase photographié (on distingue au centre un rond sombre qui correspond à l'objectif de l'appareil) et la zone visée manque de lumière. C'est la périphérie qui est éclairée. L'appareil utilise alors une sensibilité de 400 ISO et une vitesse très lente de 1/10s, ce qui pénalise la qualité de la photo.

Avec le panneau de LEDs, le vase est beaucoup mieux éclairé (sensibilité : 110 ISO, et vitesse de 1/30s) ce qui permet d'obtenir une photo beaucoup mieux éclairée, avec beaucoup plus de détails, de meilleures couleurs et moins de bruit.

Ce qu'on peut voir encore mieux sur les agrandissements ci dessous :​

sans éclairage spécifique

avec éclairage panneau de LEDs

​On voit bien sur ce détail, en faveur de l'éclairage par le panneau de LEDs, le meilleur éclairement, le meilleur rendu des couleurs (les différents verts),  la plus grande finesse des détails (les nervures des feuilles, les petites craquelures...)

Il y a bien sûr d'autres systèmes possibles pour éclairer un objet pour réaliser une macrophotographie. Il y a des anneaux de LEDs  et également un système astucieux,  très léger, qui donne beaucoup de flexibilité (c'est le cas de le dire !) :

​À vous de choisir le système qui vous conviendra le mieux !  Quelque soit votre choix, il ne vous ruinera pas et vous permettra des photos que vous ne pourriez pas réaliser sans éclairage  supplémentaire.

Et maintenant, à vous de jouer !​



Les erreurs d’exposition en photo numérique Comment les capteurs photo (se) nous trompent ! Et comment faire avec !

23 Mars    2015

Les erreurs d'exposition en photo numérique

Cet article se propose de montrer que les erreurs d'exposition en photo numérique ne sont pas rares. Il y a des raisons qui sont liées à la façon dont le capteur fonctionne, et nous verrons comment y remédier ...


Lire la suite...