Test de la nouvelle version de Microsoft ICE Logiciel d’assemblage gratuit

​Février 2015

Enter your text here...

    Test de Microsoft ICE 2.0

Microsoft Research vient de sortir une nouvelle version de son logiciel ICE (Image Composite Editor) capable de réaliser de manière automatique des panoramas et de façon plus générale des assemblages de photos prises avec un minimum de recouvrement. La nouvelle version  2.0, outre son interface revue, serait capable d'auto-compléter une mosaïque de photos pour combler des manques.

Le logiciel tient-il ses promesses ? ...



More...


​Lorsqu'on débute la réalisation d'un panorama, comme dans la version précédente 1.4, il suffit de charger les différentes photos qu'on souhaite intégrer dans le panorama, sans se préoccuper de leur ordre.

​Ensuite le logiciel élabore de manière automatique l'assemblage des photos pour réaliser le panorama (mais on peut aussi choisir soi même une option qu'on pense plus adaptée).

Voici l'exemple d'un panorama de la cathédrale de Rouen réalisé à partir de 43 photos prises au zoom maxi d'un Canon SX50 HS :


On constate qu'il manque notamment à gauche au niveau de l'horizon au moins une photo qui aurait permis de faire un cadrage minimum adapté à la forme de la cathédrale et de son environnement. Il manque également plusieurs plans des maisons en bas à gauche, ainsi qu'une zone de ciel à droite. Mais que fait le cadreur ? ...

J'ai donc testé le système d'auto-complétion proposé sur cette nouvelle version d'ICE... Et voici le résultat ci-dessous !

Si on peut accepter ce que propose ICE pour la partie en bas à gauche, c'est à dire une sorte de répétition de motifs qui passe assez bien (évidemment ICE ne peut pas deviner la présence des monuments et des maisons réelles de Rouen !), par contre ce qu'il propose pour la partie supérieure n'est vraiment pas satisfaisant :

- en haut dans le ciel apparaît une bande noire verticale. Je ne pense pas qu'il était très complexe d'imaginer un ciel à peu près continu​...

- en haut à gauche , au lieu de prolonger un horizon qui s'annonçait assez plat, ICE fait apparaître une sorte de colline boisée sans aucune continuité avec le voisinage. 

Cette nouvelle fonction d'auto-complétion apparaît donc pour le moment comme totalement insatisfaisante. À repenser !

Par contre ICE apparaît toujours aussi performant lorsqu'on ne fait pas appel à cette fonction d'auto-complétion .

​Il est par exemple possible de réaliser une photo en très "haute résolution" avec un appareil modeste comme le bridge SX50 HS de Canon comme le montre l'exemple suivant :

Voici le chateau de Mesnières en Bray près de Rouen  avec tout d'abord une photo classique (12 millions de pixels pour le SX50), puis une photo comparable réalisée à partir d'un assemblage de seize photos zoomées sur des parties différentes de l'édifice recouvrant sa totalité, cet assemblage totalisant 68 millions de pixels :

Image "classique" (12MP)

​     Cliquez sur l'image pour visualiser l'image en haute résolution


Image assemblée (68MP)

​     Cliquez sur l'image pour visualiser l'image en haute résolution

Voici, ci-dessous, un exemple de la différence de détails qu'il est ainsi possible d'obtenir en réalisant un tel "panorama" ou assemblage. On pourrait aussi parler de photo multi photos :​

Image "classique" (12MP)

Image assemblée (68MP)

   Lien vers image taille réelle

Cell content

En conclusion...

ICE dans sa toute nouvelle version 2.0 est un outil toujours aussi intéressant pour réaliser des assemblages de photos multiples

- pour réaliser des panoramas

- pour réaliser des photos de très haute résolution avec un matériel modeste

À signaler que ICE est toujours gratuit. Comme quoi même Microsoft sait faire des cadeaux ! ...

Mais évitez de faire appel au mode d'auto-complétion ! ​


Lien vers le chargement de Microsoft ICE



About the Author

Chercheur au CNRS, je suis passionné de photographie. J'apprécie les aspects techniques dont les avancées sont spectaculaires, mais je préfère me concentrer sur les aspects artistiques et esthétiques.

Leave a Reply 0 comments